Points forts de notre concept

  • Un des points délicats dans la conception d’une éolienne est la présence habituelle d’un multiplicateur (engrenages) entre le rotor éolien et l’alternateur, rendu nécessaire par la faible vitesse de rotation des pales. Cet organe mécanique est soumis à des très grands couples qui varient en permanence dans le temps. Pour s’affranchir du multiplicateur et de ses problèmes, il est indispensable de pouvoir disposer d’alternateurs de grande polarité dimensionnés ‘sur mesure’ en fonction de l’éolienne en projet. Un des éléments-clés du concept FAIRWIND est l’utilisation d’alternateurs synchrones à aimants permanents parfaitement adaptés et optimisés en fonction des éoliennes de la gamme FAIRWIND. Le choix de la technologie d’alternateur synchrones à aimants permanents permet de concevoir un ensemble tournant où la machine électrique est optimisée et intégrée dans le rotor éolien. 
  • Le dimensionnement aérodynamique du concept FAIRWIND est basé sur l’utilisation de logiciels élaborés à l’occasion de travaux menés en collaboration avec des centres de recherche universitaires.
  • L’utilisation de pales droites non vrillées et à corde constante élargit l’éventail des process adaptés pour leur fabrication. Les pales seront donc fabriquées de façon économique. Le même outil fabriquera donc indifféremment des pales de 5 ou 10 m.
  • L’optimisation de la récupération d’énergie ne peut se faire que grâce à une régulation efficace et performante de l’éolienne. Cet objectif sera atteint si on adapte en permanence la vitesse de rotation à la vitesse du vent. L’objectif est de garder la vitesse réduite (Lambda) correspondant au coefficient de puissance le plus élevé possible (Cp), et donc de présenter la meilleure récupération possible d’énergie. Les convertisseurs de puissance permettent ce type de régulation et ils peuvent fournir une énergie électrique de qualité sur un réseau local ou général.
  • Le dimensionnement des éléments mécaniques fait appel à des logiciels de modélisation et d’optimisation des contraintes. La conception mécanique du rotor éolien (pales droites de faible longueur de corde) permet une construction robuste du support de l’ensemble tournant de type ‘mât central non-haubanné’ qui n’exige qu’une faible occupation au sol (fondation en pied de mât) ou qui permet une implantation directe sur des structures existantes.